Forum Melgven Auto Retro

Forum Melgven Auto Retro
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Brèves de comptoir 10

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Brèves de comptoir 10   Sam 23 Juil 2011 - 7:33

Deux petites vieilles toutes ridées discutent:
- Tu te souviens, quand nous étions jeunes? Nous voulions ressembler
à Brigitte Bardot.
- Oui, je me rappelle ...
- Eh bien, maintenant ça y est. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Dim 24 Juil 2011 - 7:25

Le bus est en retard et le temps passe.
Au bout d'heure, Une des vieilles se tourne vers l'autre et dit:
- Tu sais, ça fait tellement longtemps qu'on est là à attendre assises sur le banc que j'ai le derrière tout endormi!
Et l'autre se retourne vers elle et répond:
- Ouais, je sais! Je l'ai entendu ronfler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Lun 25 Juil 2011 - 7:16

Suite à une crise cardiaque, un homme subit une opération de chirurgie à cœur ouvert.
Il se réveille après l'opération, et se trouve soigné par des Religieuses dans un Hôpital catholique.
Au moment où il retrouvait ses esprits, une Religieuse lui demande comment il allait payer les frais de cette opération.
Elle lui demande s'il a une assurance maladie;
Il répond d'une voix encore faible : "Pas d'assurance maladie "
Puis elle lui demande : "Avez-vous de l'argent à la banque ?"
Il répond : "Pas d'argent à la banque !"
Elle poursuit : "Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?"
Il dit : "Je n'ai qu'une sœur, une vieille fille, qui est religieuse dans un couvent."
La Sœur se fâche et lui dit : "Les religieuses ne sont pas des vieilles filles, elles sont mariées à Dieu."
Et le patient lui dit : "Envoyez donc la facture à mon beau-frère !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mar 26 Juil 2011 - 4:49

C'est une blonde qui entre dans un magasin pour animaux.
A  l'entrée, elle voit un perroquet qui coûte 3 000 euros.
Toute  étonnée, elle demande au vendeur :
- Pourquoi ce perroquet est-il aussi cher ?
Le vendeur répond :
Parce qu'il sait parler 2 langues : si on lui tire la patte  droite, il parle français et si on lui tire la patte gauche, il  parle anglais.
La blonde,  stupéfaite, demande :
- Et si on  lui tire les 2 pattes ?
Le  perroquet répond :
- Je tombe  conasse  !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mer 27 Juil 2011 - 4:45

Une vieille dame dit à son mari :
- Chéri, j'ai lu dans un magazine qu'il existait maintenant une pilule appelée viagra pour revigorer ta zigounette, depuis pas mal de temps inutilisable, et j'aimerais bien retrouver mes sensations d'antan comme quand on était jeune.
Le vieux monsieur en achète, en prend 2/3 et comme l'engin monte sec appelle sa femme :
- Germaine viens vite!
Alors mémé accourt, entrouvre la porte empressée, voit l'engin bien dressé et commence à être excitée.
Mais dès qu'elle entre dans la pièce, l'érection du vieux monsieur retombe et celui ci dit à sa femme:
- Tu vois germaine, même drogué il t'a reconnue !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Jeu 28 Juil 2011 - 4:51

Sur la route, un autostoppeur fait signe aux voitures de passage...
Les autos sont plutôt rares, et il faut être patient...
Mais une voiture s'arrête ! C'est une magnifique Mercédès SLK, dernier modèle !
- "Avant que vous montiez, dites moi si vous êtes de droite ou de gauche"
L'autostoppeur, un peu naïf, répond qu'il est socialiste et anti-libéral!
- "Dommage pour vous", répond l'automobiliste qui démarre en trombe...
Quelques minutes plus tard... C'est une splendide BMW qui s'arrête et le conducteur lui demande de quel bord politique il est.
Le jeune gars lui répond à nouveau qu'il est socialiste.
Et l'automobiliste,tout comme le précédent, démarre en trombe...
C'est débile, se dit le gars, la prochaine bagnole qui s'arrête, je dirai que je suis de droite, liberal, et sarkoziste et on verra !
Et une troisième voiture s'arrête ! Une Porsche 911 !
Au volant, c'est une conductrice, une blonde splendide, encore mieux carrossée que sa voiture !
Comme les deux automobilistes précédents, elle lui demande de quel bord politique il est…
Il hésite et puis… Cette fois-ci, laissant son amour propre de côté, il lui répond qu'il est de droite, libéral et Sarkoziste…
La fille l'invite à monter... Et le gars remarque vite que la fille a une mini-jupe ultra courte.
A chaque changement de vitesse, la jupe remonte, remonte...
L'autostoppeur a le regard fixé sur les cuisses et la petite culotte de sa bienfaitrice.
Il est de plus en plus excité et commence à se sentir serré dans son jeans.
Alors il n’y tient plus…
Il lui avoue :
- C’est marrant la politique… Ca fait à peine dix minutes que je suis Sarkoziste et, j’ai déjà envie de baiser quelqu’un…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Dim 7 Aoû 2011 - 17:16

ANNIVERSAIRE DE MARIAGE
C’est un couple qui va fêter ses 25 ans de mariage et l’épouse demande à son mari :
- Mon amour, que vas-tu m’offrir pour nos noces d’argent ?
Le mari répond : - Un voyage en Chine.
La femme, très surprise par ce cadeau magnifique, lui demande
- Mais mon amour, si pour nos 25 ans tu m’offres ça, que feras-tu pour nos 50 ans ?!
- J’irais te rechercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 53
Localisation : Finistere
Véhicule : panhard pl17 1960

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Dim 7 Aoû 2011 - 19:42

Par un beau dimanche après-midi, un pêcheur taquine tranquillement le brochet sur un petit affluent de la Loire. Un promeneur s'approche : - Bonjour Monsieur. Dites-moi, vous n'auriez pas vu ma femme tantôt ? C'est une jeune femme blonde et elle est vêtue d'une jolie robe bleue à fleurs. Le pêcheur répond : - Oui en effet, elle est passée, il y a un quart d'heure environ. - Oh eh bien j'ai intérêt à me dépêcher si je souhaite la rejoindre avant qu'il ne fasse nuit. - Bah? ne vous inquiétez pas ! Avec le peu de courant qu'il y a par ici, vous l'aurez rattrapée d'ici 10 minutes en marchant normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mar 9 Aoû 2011 - 7:12

Un agent immobilier envoie ce fax à sa femme:

Ma très chère épouse: Tu comprendras que maintenant que tu as 54 ans, j'ai certains besoins que toi tu ne peux plus satisfaire.
Je suis très heureux avec toi, je te considère comme une merveilleuse épouse et sincèrement j'espère que tu ne le prendras pas mal quand tu sauras en recevant ce fax que je serai à l'hôtel Confort Inn avec Vanessa, ma secrétaire, qui a 18 ans. Mais ne t'inquiètes pas, je serai à la maison avant minuit....
Quand ce type arrive à la maison, il trouve un papier sur la table de la salle à manger qui dit:
Cher époux, j'ai reçu ton fax et je ne peux pas éviter de te remercier pour ta prévenance.
Je profite de l'opportunité pour te rappeler que toi aussi tu as 54 ans.
Donc, je t'informe que lorsque tu liras ce message, je serai à l'hôtel Fiesta avec Michel, mon instructeur de tennis qui, comme ta secrétaire, a aussi 18 ans.
Comme en plus d'être devenu un homme d'affaires reconnu, tu as une licence de maths, tu pourras facilement comprendre que nous sommes des semblables en cette circonstance mais... avec une légère différence : 18 rentre plus de fois dans 54, que 54 dans 18.
Donc, en conséquence ne m'attends pas avant demain !
Bisous de ta femme qui te comprend...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 53
Localisation : Finistere
Véhicule : panhard pl17 1960

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Ven 12 Aoû 2011 - 7:53

Une femme rencontre un très bel homme dans un bar.

Ils parlent, ils se plaisent, ils partent ensemble.

Ils arrivent chez lui, et il lui fait visiter son appartement. Elle remarque que sa chambre est remplie de petits nounours. Une centaine de petites peluches sur des étagères qui font toute la largeur du mur. Les tout petits oursons sur l'étagère du bas, les ours moyens, bien rangés sur l'étagère du milieu, et les immensément grandes peluches sur l'étagère du haut.

La femme est surprise de voir que cet homme, viril, a une aussi grande collection d'ours en peluche ; elle ne montre pas son étonnement, mais elle est émue par la sensibilité de cet homme.

Elle se retourne vers lui... Ils s'embrassent... Ils s'arrachent leurs vêtements et font l'amour passionnément.

Après une nuit intense en ébats et en émotions, ils restent couchés là avec l'esprit un peu dans le brouillard, la femme se retourne dans le lit et lui demande en souriant :" Alors, heureux ?"

Et l'homme lui répond : " Oui, ça peut aller... tu peux choisir un lot sur l'étagère du bas !!!!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Dim 21 Aoû 2011 - 7:56

Une vieille religieuse qui vivait dans un couvent à côté d'un chantier de construction remarqua le langage grossier des travailleurs et décida de passer du temps avec eux pour corriger leur façon de parler.
Elle décida donc de prendre son déjeuner avec les travailleurs pour parler avec eux.
Elle mit son sandwich dans un sac de papier et alla à l'endroit où les hommes mangeaient.
Elle s’approcha du groupe et avec un grand sourire dit :
- Eh, les hommes, savez-vous qui est Jésus-Christ ?
Ils secouèrent la tête et se regardèrent l’un et l'autre d’une manière très confuse.
Un des travailleurs cria :
- Y a ti quéqu’un qui connaît Jésus-Christ?
Un des travailleurs demanda :
- Pourquoi ?
Le travailleur répondit :
- Parce que sa femme est ici avec son casse-croûte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Lun 22 Aoû 2011 - 17:17

Un Monsieur rend visite à son papa âgé de 90 ans, à la maison de retraite où il vient juste d’être installé.
- Comment ça va, papa ? lui demande-t-il
- Bah, pas trop mal. On s’occupe bien de moi ici.
- Et la nourriture, ça va ?
- Oh excellente, répond le vieillard.
- Et les soins ? On te soigne bien ? renchérit le fils.
- Ça ne pourrait pas être mieux. Ces jeunes infirmières sont vraiment très gentilles.
- Et pour dormir ? Tu arrives à bien dormir ?
- Aucun problème : je fais mes 9 heures par nuit. Vers dix heures, on m'apporte un bol de tisane et un comprimé de Viagra, et je tombe comme une souche.
Le fils se demande alors s’il a bien compris, et va voir l’infirmière pour en avoir le cœur net.
- Qu'est-ce que mon père me dit ? Vous lui donnez un comprimé de viagra, le soir, avant qu’il ne s'endorme ?
- Mais oui, votre papa vous a dit la vérité.Tous les soirs vers dix heures, on lui apporte une tisane et un comprimé de Viagra. Ça marche impeccablement bien : la tisane le fait dormir, et le Viagra l'empêche de rouler sur le côté et de tomber du lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: [b]Une merveilleuse mésaventure au guichet de la poste[/b]   Mar 23 Aoû 2011 - 6:12

Histoire vraie et combien savoureuse ! Cette employée ne restera peut-être pas longtemps à la poste. Mais quelle répartie !
Un prix pourrait être attribué à cette guichetière d'un bureau de poste parisien pour son élégance et son humour !

Cette guichetière se trouvait face à une longue file de clients mécontents, lassés d'attendre pour pouvoir enfin déposer un chèque, retirer un chéquier ou envoyer du courrier.
C'est alors qu'un client excédé, se taillant un chemin jusqu'au guichet, jette son bordereau sur le comptoir et dit:
- JE DOIS encaisser ce chèque TOUT DE SUITE !
- Je suis désolée, Monsieur ! Je serai heureuse de vous aider tout à l'heure; je dois d'abord m'occuper des autres clients, mais soyez sûr que votre tour viendra !
Le client ne s'en laisse pas imposer. Il crie très fort de manière à ce que tout le monde l'entende :
- EST-CE QUE VOUS SAVEZ QUI JE SUIS ?
Alors sans aucune hésitation, la préposée se lève et s'adresse à tous les clients présents :
- Puis-je avoir votre attention s'il vous plaît ? Nous avons au guichet un client qui NE SAIT PLUS QUI IL EST. Si vous êtes en mesure d'aider cette personne à trouver son identité, nous vous prions de bien vouloir l'en informer, merci !
Alors que toute la file d'attente éclate de rire, le client furibard s'exclame :
- Je T'ENCULE, salope !
Sans broncher, la guichetière sourit et dit :
- Je suis désolée, Monsieur, mais pour cela aussi, il faudra être capable de faire la queue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Sam 27 Aoû 2011 - 17:20

Un mec complètement bourré vient sonner avec insistance chez des gens en pleine nuit.
L'homme de la maison se lève et demande furieux :
- Qu'est-ce que tu veux ?
L'autre lui répond :
- Viens me pousser !!! Il faut que tu viennes me pousser !!!!
Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
- Je ne te connais pas, et en plus il est 4 heures du matin, tu me réveilles pour me dire de te pousser et j'en ai pas envie, alors dégage d'ici et ne me déranges plus !!!
De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a tout entendu, le sermonne :
- Quand même tu exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne la nuit, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.
- Ouais, mais il fait froid et en plus il est bourré !!!
- Raison de plus pour l'aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non ?? Vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude...!!!
Son mari, pris de remords, se rhabille et descend.
Il ouvre la porte et crie :
- Eh mec !!! C'est d'accord, je me suis habillé exprès pour venir te pousser !!! Tu es où ?
Et le mec bourré répond :
- Là, sur la balançoire...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Lun 29 Aoû 2011 - 4:24

Un homme se fait arrêter par la police.
Le policier:
- Soufflez dans le ballon s’il vous plait.
L’homme:
- Je peux pas je suis asthmatique
Le policier:
- On va vous faire une prise de sang alors…
L’homme:
- Je peux pas je suis hémophile
Le policier:
- Sortez de la voiture et essayez de marcher en suivant cette ligne blanche svp
L’homme:
- Je peux pas je suis bourré !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mar 30 Aoû 2011 - 4:29

Un petit garçon demande à son père:
- Papa, c‘est quoi la politique ?
Le père lui répond:
- Tu vois, je ramène l‘argent à la maison, donc je suis le capitaliste
- Ta mère gère les finances, donc elle est le gouvernement
- Ton grand-père surveille si tout est en ordre, donc il est le syndicat
- Notre femme de ménage, c‘est la classe ouvrière
- Nous avons tous qu‘un seul objectif, c‘est ton bien-être. Par conséquent tu es le peuple. Et ton petit frère qui porte encore des couches, c‘est l‘ avenir
- As-tu compris, mon fils?
Le garçon est pensif et dit à son père qu‘il aimerait y réfléchir.
Cette nuit-là, le petit garcon se réveille car son petit frère a fait dans sa couche et n‘arrête pas de crier.
Ne sachant pas quoi faire, il va dans la chambre de ses parents.
Sa mère est toute seule dans le lit et dort si profondement qu‘il n‘arrive pas à la réveiller.
Ainsi va-t-il dans la chambre de la femme de ménage, où le père est en train de se faire plaisir avec cette dernière, pendant que le grand-père observe le tout discrètement par la fenêtre!!!!
Tous sont tellement occupés, que personne ne remarque la présence du petit garçon.
Celui-ci décide alors, malgré lui, de retourner dormir.
Le lendemain matin, le père demande alors à son fils, s‘il peut expliquer avec ses propres mots ce qu‘est la politique.
- OUI lui répond celui-ci
- Le capitalisme baise la classe ouvrière, Le syndicat ne fait que regarder, Pendant que le gouvernement dort, On ne fait qu‘ ignorer le peuple, Et l‘avenir est dans la merde.

C‘est ça la politique!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Jeu 1 Sep 2011 - 4:42

l'épicière d'un petit village avait un perroquet, "Coco", qui parlait. Tous les matins elle sortait sa cage et la mettait devant son étal de fruits et légumes.
Un jour, Djamel qui passait par là, s'arrête devant la cage du perroquet. Coco se met à crier :
"A mort, sale Arabe. A mort sale Arabe".
Interloqué, n'en croyant pas ses oreilles Djamel passe son chemin mais le lendemain, pour en avoir le cœur net, il repasse devant l'épicerie, s'arrête de nouveau devant la cage et de nouveau le perroquet :
"A mort, sale Arabe. A mort sale Arabe".
Djamel furieux entre dans le magasin et menace l'épicière :
- Je repasserai demain et si ton perroquet me dit encore "A mort sale Arabe" je lui coupe le cou.
La pauvre femme qui tient beaucoup à son Coco se demande comment faire pour lui éviter de se faire zigouiller. Mon Dieu venez-moi en aide ! Subitement il lui vient une idée. Mr le Curé a aussi un perroquet ! je vais lui demander de faire l'échange avec le mien pour quelques jours.
Le lendemain, Djamel repasse devant la cage du perroquet.... rien, il ne dit rien !
Étonné, il poursuit son chemin, fait demi tour, repasse devant la cage, toujours rien ! Pas un mot ! Complètement indifférent.
Alors Djamel se dit, je vais le provoquer pour le faire réagir. Il se met a lui chuchoter :
"A mort, sale Arabe. A mort sale Arabe".
Alors le perroquet se tourne vers lui et lui répond :
"Que le Bon Dieu vous écoute mon enfant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Ven 2 Sep 2011 - 4:53

Un fermier achète un jeune coq pour remplacer dans le poulailler son vieux coq .
Aussitôt arrivé le jeune coq se dirige vers le vieux et lui dit :
- Grand-père, l’heure du coq au vin est arrivé pour toi
Le vieux coq lui répondit :
- Voyons, ne me dit pas que toi tout seul, si jeune, tu vas pouvoir satisfaire toutes ces poules, regarde dans quel état elle m’ont mis. Partageons le travail, je m’occuperais des vieilles, toi des jeunes !
Mais le jeune coq lui dit :
- Ne perds pas ton temps, c’est fini pour toi, l’heure de la retraite a sonné, maintenant tout sera sous ma responsabilité
- Je n’en suis pas si sûr, répond le vieux coq. Faisons un pari, nous allons faire une course autour de la ferme, si tu gagnes j’accepte de me retirer et tu auras le controle total du poulailler :
Le jeune coq se mit à rire
- Voyons tu n’es pas sérieux, tu sais bien que tu vas perdre, mais je suis beau joueur, je te laisse partir 2 mn avant moi .
Les deux minutes passées le jeune coq se met à sa poursuite gagne de plus en plus de terrain sur lui …. Il n’est plus qu’à quelques mètres ….puis à quelques centimètres …..
Le fermier voyant la scène prend son fusil , vise et tue… Le jeune coq
Le fermier secoue tristement la tête et s'exclame:
- Pas de chance, c'est le sixième coq homosexuel que j'achète ce mois ci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Sam 3 Sep 2011 - 6:11

Comment sait on que l'on est arrivé en Bigoudennie ?
- Il y a des cadenas aux poubelles...
..........//..........
Comment sait on que l'on est arrivé en pays bigouden ?
Il y a des feuilles de PQ qui sèchent sur les fils à linge...
.........//.........
Que fait un bigouden quand on lui donne un coup de pied?
Il serre les fesses pour récupérer les lacets.
..........//.........
Que fait un Léonard qui perd ses cheveux ? : il achète une perruque.
Que fait un Bigouden qui perd ses cheveux ? : il vend son peigne.
..........//........
Comment s'est formé le grand canyon?
Un car de Bigouden avait perdu 5 centimes...
...........//........
Un bigouden doit tomber malade. Il a le choix entre Parkinson ou Alzheimer. A votre avis, que va-t-il choisir?
Alzheimer,bien sûr........ Il préfère oublier de payer son verre que de le renverser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Dim 4 Sep 2011 - 8:14

C'est trois bigoudennes qui parlent de leur contraception
La première dit:
- Ho! Moi je suis moderne, avec la pilule je suis tranquille!
La seconde réplique:
- Mon mari m'a payé un stérilet en or comme ça quand il vient il sait où est l'argent!
Et toi Jeanne comment tu fais?
Laissez-moi je nous vous dirai pas
- Allons personne ne le saura, on ne dira presque rien
- Non non, laissez-moi!
- Allons allons...
- Bon je vais vous dire... Mon Jean et moi on fait ça dans la cuisine. Comme il est un peu petit il monte sur une boîte de Traou Mad (galette de Pont Aven, en fer bien sûr) et quand je sens que ça vient je donne un grand coup de pied dans la boîte!
- Et après Jeanne?
- Ben, après, on mange les gâteaux tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Lun 5 Sep 2011 - 4:52

Le dernier jour de Jules comme facteur, après 35 ans de service,
Il portait la correspondance à tout son voisinage.
Arrivé à la première maison de sa tournée, il a été accueilli par la famille qui criait son nom.
On lui a offert une très belle chemise.
Dans la 2ème maison, on lui a offert une belle boite de cigares de Cuba.
La famille de la 3ème maison, sachant qu´il est un grand pêcheur, lui a offert une caisse contenant tout le matériel de pêche.
Dans la 4ème maison, il a été reçu à l´entrée par une belle et délicieuse jeune fille, vêtue de dessous transparents. Elle lui prit la main, et gentiment a fermé la porte.
Ils ont monté les escaliers en direction de la chambre et ont fait l’amour. Le facteur a joui comme jamais ça ne lui était arrivé. A en mourir presque d´un infarctus…
Puis ils sont descendus à la cuisine. Jules a été surpris de voir un énorme petit déjeuner avec Œufs, bacon, jambon, pains et un bon jus d'orange.
Elle lui offrit ensuite un café express.
Pendant qu´elle lui préparait le café, Jules remarque une pièce de 2 euros à coté du verre.
- Mais pourquoi une pièce de 2 euros ? demanda t-il
- Bien, hier soir, j´ai averti mon mari qu’aujourd´hui serait votre dernier jour de travail, et que nous devions vous offrir quelque chose de spécial. Je lui ai demandé ce qu´il aimerait vous offrir ? Et il ma répondu:
- ”Baise le !!.... Donne lui 2 euros “ !!!
- Alors le petit déjeuner a été mon idée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mar 6 Sep 2011 - 4:42

La professeur demande : " Antoine, pourquoi es-tu en train de faire tes multiplications sur le plancher?
ANTOINE : Vous nous avez demandé de les faire sans utiliser nos tables.
__________________________________________
La professeur : Jean, comment épelles-tu 'crocodile?'
JEAN: K-R-O-K-O-D-I-L'
La professeur: Non, c'est mauvais!
JEAN : C'est peut-être mauvais, mais vous avez demandé comment MOI, je l'épelais.
____________________________________________
La professeur : Xavier, peux-tu me nommer quelque chose d'important que nous avons aujourd'hui que nous n'avions pas il y a 15 ans?
XAVIER : MOI !
__________________________________________
La professeur : Simon mon petit, pourquoi es-tu toujours aussi sale?
SIMON : Eh bien! je suis beaucoup plus près du plancher que vous.
_______________________________________
La professeur : George Washington a coupé à la hache le cerisier de son père et a aussi avoué l'avoir fait.
Maintenant Louis, pourquoi crois-tu que son père ne l'a pas puni?
LOUIS : Parce que Georges avait encore la hache dans ses mains!!!
______________________________________
La professeur : Mon cher René, est-ce que tu fais une prière avant chaque repas?
RENÉ : Non, je n'ai pas besoin puisque ma mère est une excellente cuisinière.
______________________________
La professeur : Sylvain, ta composition 'mon chien' est exactement la même que celle de ton frère. As-tu copié?
SYLVAIN : Non, nous avons le même chien.
___________________________________
La professeur : Gaétan, comment appelles-tu une personne qui continue de parler même quand les autres ne sont plus intéressés?
GAÉTAN : Un professeur....?
_____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Mer 7 Sep 2011 - 4:17

C'est l'histoire d'une petite vieille vivant à la campagne qui est sur son lit, gravement malade.
Le papy attend dans le séjour que le médecin lui donne la signification de la maladie de son épouse.
Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit :
- " Votre femme est presque dans un état comateux !"
Le Papy qui n'a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa femme.
La Mamy lui demande d'une voix faible :- "Qu'ek ksé ti qui l'a dit l'docteur à mon sujet ?"
- "Oh ché pas trop... il a dit k'tès dans un état comme ma queue...", répond le papy.
La mamy:
-"Non di diou, non di diou ! Ben ch'uis pas prête d'me lever, alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Ven 9 Sep 2011 - 4:41

Un beau jeune homme arrive dans une ferme de Corrèze et demande l’hospitalité.
Le fermier lui demande ce qu’il fait dans la vie et le beau gosse répond :
- Je suis poète, poète breton de Plouaret, un troubadour en quelque sorte.
Le fermier accepte de l’héberger dans la grange et dit à sa fille :
- Oh! Y a un type bizarre dans la grange. Y dit qu’il est poète!
- Je vais voir ça, dit la fille.
Elle entre à petits pas dans la grange :
- Alors comme ça, vous êtes poète ?
- Eh oui, je fais des vers, je joue avec les mots, je compose des rimes, …
Tu vas voir : Quel est ton nom ?
- Moi c’est Gervaise.
- Et ben Gervaise, viens ici que je te baise.
Il la prend, la couche sur le foin et lui fait son affaire.
Peu après, la fille ravie revient voir ses parents :
- Il est super ce gars! Y fait des poèmes!
La mère se décide à aller voir :
- Alors comme ça, vous faites de la poésie ?
- Oui, oui ! Je suis un ménestrel moderne, un troubadour….je sais rimer.
Quel est ton nom ?
- Moi c’est Annick…
- Eh bien Annick, viens par-là que je te nique!
Il se rue sur elle et lui fait son affaire dans le foin.
La mère toute émoustillée retourne à la ferme :
- Y m’a fait un grand poème, Boudiou que c’était beau !
Le père dit alors:
- Vin diou, y faut que j’aille voir ça moi aussi !!!!
La mère et la fille lui barrent la route en criant :
- Non Hercule, n’y va pas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Chauffeur exeptionnel
Chauffeur exeptionnel
avatar

Nombre de messages : 2844
Date d'inscription : 25/08/2007
Age : 59
Localisation : Melgven
Véhicule : Tracteur Deutz 3006 de 1971

MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   Sam 10 Sep 2011 - 8:51

2 secrétaires discutent :
- Il est plutôt beau gosse, le nouveau patron, dit la première. En plus il s'habille bien...
- Et vite.... fait l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brèves de comptoir 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brèves de comptoir 10
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques brèves... de comptoir !
» Brèves de comptoir
» Brèves de comptoir
» Comptoir du pêcheur
» comptoir-ovalie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Melgven Auto Retro :: Bistrot-
Sauter vers: